Deprecated: mysql_connect(): The mysql extension is deprecated and will be removed in the future: use mysqli or PDO instead in /web/c2si/www/cpac/Scr/libcms.php on line 5
-:- CPAC: Comité Inter-états des Pesticides en Afrique Centrale -:-
Samedi 21 octobre 2017
 
Dioxines et furannes : validation des résultats: Rapport sur la collaboration entre l’Egypte et le CPAC:  
Accueil Webmaster
 

ESPACE PRESSE

Actualité
 
Actualité
Communiqué
Agenda
Publications
Liens utiles
Glossaire
FAQ
 
 

Direction Générale
Sis au quartier Bastos
B. P. : 16344 Nlongkak,
Yaoundé (Cameroun)
Tél / Fax :
(237) 22 20 31 99
EMail :
cpac.pesticide@cpac-cemac.org

 
PARTENAIRES
 
  PIP: Programme Initiative Pesticides  
 
  FAO: FAO  
 
  CEBEVIRHA: CEBEVIRHA  
 
  PNUD: Programme des Nations Unies pour le Développement  
 
  CPI: Conseil phytosanitaire Interafricain  
 
  UA: Union Africaine  
 
  CEMAC: COMMISSION DE LA COMMUNAUTE ECONOMIQUE  ET MONETAIRE DE L'AFRIQUE CENTRALE  
 
  CSP: Comité Sahélien des Pesticides  
 
  KEPHIS: Kenya Plant Health Inspectorate Services  
 
  Minader: Ministère de l'Agriculture et du Développement Rural  
 
 
 

Edition spéciale

Cpac Info Pesticides (CIP)
Télécharger la version en PDF de Cpac info
 
 


Espace presse >> Actualité

 Réagir à ce message CLiquez pour réagir à cet un article   Files RSS
 
Installation des CNGP: la dernière étape de l'harmonisation des règlementations phytosanitaires en Afrique Centrale prend corps
   
  Photo de famille lors de l'installation à Bangui et à Ndjamena  

L’équipe de rédaction du Cpac info pesticides (CIP) a décidé de mettre à votre disposition, une édition spéciale de cette publication à périodicité trimestrielle. Pourquoi une édition spéciale du CIP ?

Premièrement, pour ne pas noyer, dans l’édition du trimestre en cours, les événements relatifs aux installations officielles et solennelles des Comités nationaux de gestion de pesticides (CNGP) du Tchad et de la République centrafricaine (RCA), survenus en juillet 2010 à Ndjamena et à Bangui.


Deuxièmement, nous avons voulu avoir assez d’espace pour pouvoir présenter les temps forts de ces évènements.

En effet, la création des Cngp dans les pays membres, est d’une importance capitale pour le Cpac. Car c’est l’un des préalables pour le lancement des homologations communes des pesticides du CPAC.

Etant donné que ce sont ces structures qui vont mettre en oeuvre les décisions du Cpac et relayer les activités sur le terrain, de ce comité sous-régional, dont le Secrétariat permanent se trouve à Yaoundé.

Il est important de noter qu’avec la création de ces CNGP, la dernière étape de l'harmonisation des règlementations sur les pesticides sera bouclée.

C’est pour marquer l’importance de ces Cngp que leur création est couronnée par une cérémonie d’installation officielle et solennelle.

La solennité de ces installations (les discours, la nomination publique des membres des Cngp, etc.), rehaussée par une délégation ayant fait le déplacement, nommée par le Président de la commission de la CEMAC, a permis à certaines autorités nationales de mesurer aussi la vraie envergure de ces structures. Les conséquences positives ne se sont pas fait attendre, parmi lesquelles on peut citer l’engagement ferme des autorités locales, de doter ces Cngp, des moyens nécessaires à leur fonctionnement.

Ainsi, séance tenante, des instructions ont été données pour que des lignes budgétaires y relatives, soient inscrites à partir de l’exercice prochain dans les budgets de ces états. Les membres du Cpac des pays concernés, qui ont travaillé dur pour faire aboutir ce dossier, ont vu leurs peines récompensées à travers l’inscription de ces dotations permanentes dans les budgets nationaux pour le fonctionnement de leur CNGP. Cette tendance s’étend inexorablement sur toute la sous-région.

En effet, le processus de création des CNGP a beaucoup avancé dans les pays membres de la Cemac. La prise de conscience sur le fait que la pollution n’a pas de frontière, est perceptible partout, surtout dans notre sous-région appelée à instaurer la libre circulation des personnes et des biens pour une intégration réelle et opérationnelle. C’est ainsi que les pays signataires de la réglementation commune du Cpac, sont entrain d’accélérer le processus de création de leur CNGP.

Cette dynamique est entrain de traversé l’espace Cemac pour s’imposer à toute la région CEEAC (Communauté Economique des Etats de l’Afrique Centrale).

En effet, le Secrétariat permanent du Cpac vient d’enregistrer la demande formelle de l’adhésion de certains pays de l’Afrique centrale non membres de la CEMAC.
A cet effet, une rencontre réunissant la CEEAC, le Bureau sous-régional de la FAO à Libreville et la CEMAC/CPAC a été immédiatement programmée pour tracer les grandes lignes du processus d’intégration de ces pays frères à l’initiative du CPAC.

L’engouement de tous ces états pour le Cpac, est un indicateur de la pertinence de ses idéaux et du sérieux de cet organisme sous-régional, créé il y a juste 10 trimestres seulement.

Date:   25/08/2010  
Auteur Benoit B. Bouato, Secrétaire Permanent du CPAC  
Source : 
CPAC Télécharger le rapport des commissions
   
 
 
Pesticide actu
Sensibilisation sur le renforcement de la coopération et de la coordination pour la mise en œuvre des Conventions de Bâle, de Rotterdam et de Stockholm en Afrique francophone
La Convention de Stockholm
La Convention de Rotterdam
La Convention de Bâle
Common Regulation on the Registration of Pesticides in the CEMAC zone
Plaquete de présentation du CPAC (Francais)
Plaquete de présentation du CPAC (Anglais)
Plaquete de présentation du CPAC (Espagnol)
Convention de Stockholm et stocks
ETAPE SUIVANTE – UNE CONVENTION VIVANTE
 
 
LIENS UTILES
Conseil Phytosanitaire Inter Africaine/AU
ISYSPHIT
CNIL
CPAC
CNIL
EPA's Office of Pesticide Programs (OPP)
West Africa Pesticide Programme
 
 

RECHERCHER

 
 

NEWSLETTER

 
 
 
 
 
 
Mail admin Plan du site Webmaster Espace réservé © 2007 cssi-cm, Tous droits reservé