Jeudi 22 juin 2017
 
Cameroun: une convention a été signée avec le gouvernement camerounais en vue de détruire les pesticides périmés: LES PARLEMENTAIRES CEMAC FELICITENT LE CPAC:  
Accueil Webmaster
 

ESPACE PRESSE

Actualité
 
Actualité
Communiqué
Agenda
Publications
Liens utiles
Glossaire
FAQ
 
 

Direction Générale
Sis au quartier Bastos
B. P. : 16344 Nlongkak,
Yaoundé (Cameroun)
Tél / Fax :
(237) 22 20 31 99
EMail :
cpac.pesticide@cpac-cemac.org

 
PARTENAIRES
 
  PIP: Programme Initiative Pesticides  
 
  FAO: FAO  
 
  CEBEVIRHA: CEBEVIRHA  
 
  PNUD: Programme des Nations Unies pour le Développement  
 
  CPI: Conseil phytosanitaire Interafricain  
 
  UA: Union Africaine  
 
  CEMAC: COMMISSION DE LA COMMUNAUTE ECONOMIQUE  ET MONETAIRE DE L'AFRIQUE CENTRALE  
 
  CSP: Comité Sahélien des Pesticides  
 
  KEPHIS: Kenya Plant Health Inspectorate Services  
 
  Minader: Ministère de l'Agriculture et du Développement Rural  
 
 
 

Edition spéciale

Cpac Info Pesticides (CIP)
Télécharger la version en PDF de Cpac info
 
 


Espace presse >> Actualité

 Réagir à ce message CLiquez pour réagir à cet un article   Files RSS
 
DES EXPERTS AUX PROFILS CONVAINCANTS…


Mme Laurence NGARTOUBAM, Ecotoxicologue.

Elle est de nationalité Tchadienne et travaille pour l’instant sur le suivi et la mise en application de toutes réglementations en vigueur sur les pesticides en commençant par celle du Cpac en Afrique Centrale. Titulaire d’un D. E. A en Biologie du Développement Option Entomologie Appliquée et d’une Maîtrise en Biologie/Physiologie animale obtenus à l’Université de Lomé (Togo), Mme Ngartoubam a fait ses preuves comme chercheuse au Sous Programme Coton à l’ITRAD de Bébédjia (Tchad). Chemin faisant, elle

·        expérimente de nouvelles formulations insecticides sur le coton et les recommande en milieux paysans ;

·         Etudie des alternatives de lutte pour la gestion intégrée des ravageurs des cultures et des stocks ;

·         Fait des tests variétaux sur le coton ;

·         Expérimente la sélection et la création variétale sur le coton ;

·         Produit des semences ;

·         Participe au dépouillement des dossiers d’appels d’offres des intrants de la Cotontchad.


Par ailleurs, Mme Ngartoubam, jusqu’à son recrutement au Cpac en août 2010, était enseignante à l’Institut Universitaire des Sciences Agronomiques et de l’Environnement de Sarh (Tchad). Elle jouit également d’une forte expérience dans des domaines tels que les bio essais, les OGM, le développement durable, et des alternatives à la lutte contre les déprédateurs des cultures et des stocks ; expériences accumulées au cours des séminaires et des voyages d’études tant en Afrique qu’en occident.

Mme Marie-Ange MBE EMANE, Biologiste.


 Elle est de nationalité Gabonaise et travaille pour l’évaluation des Limites Maximales de Résidus (LMR) dans les aliments en Afrique Centrale. Ingénieur en Sciences biologiques, elle accumule de nombreuses années d’expérience dans les laboratoires où elle a soit procédé ou assisté à l’analyse des résidus sur les aliments avant certification préalable à l’exportation. Spécialiste en chimie et technologie alimentaire, expérience acquise tant à la Station Expérimentale pour l’Industrie des Conserves Alimentaires (Stazione Sperimentale per l’Industria delle Conserve Alimentari -SSICA) en Italie qu’à lInstitut National des Conserves Alimentaires (Istituto Nazionale delle Conserve Alimentari-INCA), elle aura beaucoup travaillé sur les méthodes  standard de contrôle de qualité sur les produits alimentaires (viandes fraîches et produits de charcuterie, poissons séchés, confitures et marmelades, boissons gazeuses, jus de fruits, eaux, bouillons prêts à la consommation, dérivés de la tomate destinés aux grandes surfaces de distribution (stabilité et stérilité). Chemin faisant, elle a acquis une maîtrise des normes ISO 9000-9001 dans le milieu industriel agroalimentaire.

 


M. Jean Blaise MOUDOUDOU, Phytopharmacologue.

Il est de nationalité Congolaise et a la charge première du suivi des pesticides. M. Moudoudou est titulaire d’un DEA option chimie-technologie-modélisation (Université Marien Ngouabi en République du Congo) et d’une Maîtrise en chimie. Pendant plus de cinq ans, il a flirté avec l’administration et l’enseignement supérieur : d’abord enseignant vacataire de chimie à la faculté des sciences (Université Marien Ngouabi)  et puis Inspecteur Délégué Départemental de Brazzaville au Ministère de l’Enseignement Technique, Professionnel, de la formation qualifiante et de l’emploi. Mais il aura surtout contribué au choix et à la refonte des sujets de Sciences Physiques au Brevet d’Etudes Techniques au Ministère de l enseignement technique et professionnel de son pays. Depuis 2004, il est membre du groupe d’études et de recherche de pharmacopée et médecine traditionnelle du Congo.


Il accumule une riche expérience professionnelle faite d’un savant mélange de stages e travaux scientifiques. Les stages lui ont permis de faire l’expérience de traitement des eaux usées issues d’une usine brassicole, l’analyse chimique et l’évaluation de quelques plantes Congolaises à effet insecticides, de faire des études Ethnobotaniques et Chimiques des plantes à effet molluscicide au Congo, et d’examiner les avantages et inconvénients de Atrazine et Herbicide.


Enrichi par ces nombreuses expériences, M. Moudoudou a écrit de nombreux articles scientifiques notamment sur l’évaluation de l’activité anthelminthique et l’analyse chimique d’Anacardium occidentale linnée du Congo (En instance d’apparition). Il sera surtout reconnu pour son fascicule (Exercices et Corrigés) de sciences physiques très utile en classe de  1ère scientifique. 

 

M. Léonard NGAMO, Toxicologue.

 

Il est de nationalité Camerounaise et s’occupe quant à lui des alternatives à l’usage des pesticides. Titulaire d’un doctorat en Sciences Naturelles Appliquées (Université Catholique de Louvain en Belgique), dans l’orientation : Entomologie agricole, et dans la filière lutte biologique et intégrée,  son séjour au Centre régional de Recherche sur Bananier et Plantain (CRBP) (Njombé, Cameroun) lui a permis d’initier une stratégie de lutte intégrée contre les ravageurs telluriques des bananiers et plantains. Depuis une dizaine d’années, il enseigne dans les universités d’Etat au Cameroun et travaille dans le domaine de la lutte contre les insectes nuisibles aux cultures. C’est ainsi qu’il a contribué au développement de divers outils de protection des végétaux respectueux de l’environnement et des consommateurs notamment sur le syrphe Episyrphus balteatus (1998), le charançon Cosmopolites sordidus.

 

De plus, grâce à lui, un inventaire des plantes insecticides fréquemment utilisées par les paysans pour protéger leurs denrées au cours du stockage a été fait, l’huile essentielle des plantes aromatiques les plus prometteuses a été extraite formulée et testée. Ce travail a permis de valoriser la biodiversité locale et de préserver la santé des paysans qui utilisent encore des pesticides chimiques dangereux parmi lesquels de nombreux POP pour la protection des denrées stockées sous la forme de grain.

Auréolé de cette riche expérience scientifique, il est producteur d’une dizaine de rapports scientifiques. Au cours de riche carrière, il aura participé à une vingtaine de congrès internationaux et publié une trentaine d’articles scientifiques dans des revues à comité de lecture dont une vingtaine comme premier auteur. Il a encadré pour leurs travaux de fin d’études une quarantaine d’étudiants en Maîtrise, DEA, Master et thèses de doctorat Ph. D.

Télécharger la suite en PDF

 

Date:   08/10/2010  
Auteur HUGUES NDIH (stagiaire IRIC )  
Source : 
Télécharger le rapport des commissions
   
 
 
Pesticide actu
Sensibilisation sur le renforcement de la coopération et de la coordination pour la mise en œuvre des Conventions de Bâle, de Rotterdam et de Stockholm en Afrique francophone
La Convention de Stockholm
La Convention de Rotterdam
La Convention de Bâle
Common Regulation on the Registration of Pesticides in the CEMAC zone
Plaquete de présentation du CPAC (Francais)
Plaquete de présentation du CPAC (Anglais)
Plaquete de présentation du CPAC (Espagnol)
Convention de Stockholm et stocks
ETAPE SUIVANTE – UNE CONVENTION VIVANTE
 
 
LIENS UTILES
Conseil Phytosanitaire Inter Africaine/AU
ISYSPHIT
CNIL
CPAC
CNIL
EPA's Office of Pesticide Programs (OPP)
West Africa Pesticide Programme
 
 

RECHERCHER

 
 

NEWSLETTER

 
 
 
 
 
 
Mail admin Plan du site Webmaster Espace réservé © 2007 cssi-cm, Tous droits reservé