Samedi 29 juillet 2017
 
Les membres du Cpac en formation en Israel: 24e session ordinaire de l’assemblée générale de Croplife Cameroun:  
Accueil Webmaster
 

ESPACE PRESSE

Actualité
 
Actualité
Communiqué
Agenda
Publications
Liens utiles
Glossaire
FAQ
 
 

Direction Générale
Sis au quartier Bastos
B. P. : 16344 Nlongkak,
Yaoundé (Cameroun)
Tél / Fax :
(237) 22 20 31 99
EMail :
cpac.pesticide@cpac-cemac.org

 
PARTENAIRES
 
  PIP: Programme Initiative Pesticides  
 
  FAO: FAO  
 
  CEBEVIRHA: CEBEVIRHA  
 
  PNUD: Programme des Nations Unies pour le Développement  
 
  CPI: Conseil phytosanitaire Interafricain  
 
  UA: Union Africaine  
 
  CEMAC: COMMISSION DE LA COMMUNAUTE ECONOMIQUE  ET MONETAIRE DE L'AFRIQUE CENTRALE  
 
  CSP: Comité Sahélien des Pesticides  
 
  KEPHIS: Kenya Plant Health Inspectorate Services  
 
  Minader: Ministère de l'Agriculture et du Développement Rural  
 
 
 

Edition spéciale

Cpac Info Pesticides (CIP)
Télécharger la version en PDF de Cpac info
 
 


Espace presse >> Actualité

 Réagir à ce message CLiquez pour réagir à cet un article   Files RSS
 
CONTROLE DE QUALITE DES PESTICIDES

L’EXPÉRIENCE GHANÉENNE EN MATIÈRE DE LABORATOIRE NOUS INTERPELLE


Pour un usage plus efficient et sécurisé des pesticides, il est important de procéder à une analyse préalable


M. John Pwamang, Secrétaie en charge des pesticides à l'Agence de protection de l'environnement (EPA) a lancé un appel à la création de nouveaux laboratoires ou la modernisation des installations existantes afin d'assurer l'analyse du contrôle qualité des pesticides.

Il a dit l'EPA utilisait pour l’instant les installations du laboratoire de la Commission des normes du Ghana (GSB) afin de procéder à l'analyse de la qualité des pesticides, en estimant que cela n'était pas suffisant d’où la nécessité de créer un laboratoire propre à l'EPA.

M. Pwamang s'exprimait ainsi lors d'un atelier de deux jours sur la formation technique des distributeurs d'intrants agrochimiques et des agents de vulgarisation agricole provenant des trois régions du nord, à Tamale (Ghana).

Il a également demandé la mise en place de mécanismes renforcés de collaboration avec les institutions universitaires et de recherche pour surveiller les effets des pesticides sur l'environnement.

L'atelier, qui a été organisée par l'APE, en collaboration avec le Projet de gestion environnementale du Ghana, (GEMP) avait pour objectif de renforcer les capacités de l'EPA et des acteurs locaux, y compris les distributeurs d'intrants et les agriculteurs, sur la façon de manipuler de façon sécuritaire des pesticides.

Les participants ont eu droit aux thèmes tels que: l’homologation des pesticides et ses propriétés d’usage, les équipements de protection individuelle, le transport des pesticides, la manipulation de pesticides déversés, ainsi que la prise en charge des symptômes d’empoisonnement dus aux pesticides ainsi que les  premiers soins et le traitement.  Le Secrétaire en charge des pesticides a plaidé en faveur d'un niveau minimal de qualification requis pour les distributeurs de pesticides et de leurs employés afin de leur permettre de gérer de manière efficiente leurs magasins, tout en suggérant l'imposition de sanctions plus sévères pour les contrevenants à la loi sur les pesticides.

M. Iddrisu Abou, directeur régional de l'APE pour le Nord, a déclaré à l’occasion que l'Agence collabore désormais efficacement avec la police et a annoncé par ailleurs que l'EPA allait procéder à la saisie pure et simple de faux produits agro-chimiques ou ceux non-homologués.

Il a dit que l'EPA prévoit également la création de centres d'information dans tous les districts pour faciliter l’accès des agriculteurs à une information correcte et adéquate sur l'utilisation des produits agro-chimiques.

M. Isaac Acquah, directeur de programme de l'APE, Secrétariat national de ressources, a dit que le but de l'atelier était d’éduquer les populations, surtout  les marchands de produits chimiques, à comprendre l'impact des produits agro-chimiques sur l'environnement et élaborer des stratégies pour en réduire les effets.


Date:   08/10/2010  
Auteur  
Source : 
Agence de Nouvelles du Ghana Télécharger le rapport des commissions
   
 
 
Pesticide actu
Sensibilisation sur le renforcement de la coopération et de la coordination pour la mise en œuvre des Conventions de Bâle, de Rotterdam et de Stockholm en Afrique francophone
La Convention de Stockholm
La Convention de Rotterdam
La Convention de Bâle
Common Regulation on the Registration of Pesticides in the CEMAC zone
Plaquete de présentation du CPAC (Francais)
Plaquete de présentation du CPAC (Anglais)
Plaquete de présentation du CPAC (Espagnol)
Convention de Stockholm et stocks
ETAPE SUIVANTE – UNE CONVENTION VIVANTE
 
 
LIENS UTILES
Conseil Phytosanitaire Inter Africaine/AU
ISYSPHIT
CNIL
CPAC
CNIL
EPA's Office of Pesticide Programs (OPP)
West Africa Pesticide Programme
 
 

RECHERCHER

 
 

NEWSLETTER

 
 
 
 
 
 
Mail admin Plan du site Webmaster Espace réservé © 2007 cssi-cm, Tous droits reservé