DDT & Convention de Stockholm

La Convention de Stockholm sur les Polluants organiques persistants (POP) n’est pas susceptible d’aggraver le risque d’infection à la malaria. Cette Convention permet à ceux des pays qui la ratifient de continuer à utiliser le DDT dans la lutte contre les moustiques qui transmettent la malaria.

pdf dist