La Convention de Rotterdam

La Convention de Rotterdam crée des obligations juridiquement contraignantes pour la mise en oeuvre de la procédure de consentement préalable (PIC). Elle s'appuie sur la procédure PIC volontaire, initiée par le PNUE et la FAO en 1989 et cessé le 24 Février 2006. La Convention vise à promouvoir la responsabilité partagée et la coopération entre Parties dans le commerce international de certains produits chimiques dangereux, afin de protéger la santé humaine et l'environnement contre des dommages éventuels. Source:http://excops.unep.ch/